Forum de discussion
Si vous êtes inscrit pensez à vous identifier

Merci
Forum de discussion
Si vous êtes inscrit pensez à vous identifier

Merci
Forum de discussion
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum de discussion

FNAC
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ContactContact  
Le Deal du moment : -45%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 512 Go + ...
Voir le deal
61.99 €

 

 On n’a pas de quoi remplacer les chaussures déchirées de nos soldats au Mali

Aller en bas 
AuteurMessage
René de la 65/1A

René de la 65/1A

Année d'Incorpo. : 1965
Messages : 287
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 75
Localisation : Zillisheim 68720

On n’a pas de quoi remplacer les chaussures déchirées de nos soldats au Mali Empty
MessageSujet: On n’a pas de quoi remplacer les chaussures déchirées de nos soldats au Mali   On n’a pas de quoi remplacer les chaussures déchirées de nos soldats au Mali EmptyMer 1 Mai - 23:01

On n’a pas de quoi remplacer les chaussures déchirées de nos soldats au Mali». C. Guilloteau membre de la Commission de défense de l’Assemblée nationale

Les coupes dans le budget défense ne sont pas restées sans effet. Les hauts corps d’Etat ont voitures chauffeurs et avions, et pas question qu’ils se serrent la ceinture.
En revanche, les militaires…
« Des gars avaient des problèmes de chaussures qui se déchiraient à cause de la chaleur et des roches abrasives. On n’arrivait pas à les remplacer ». Du coup, ils les recollent avec du scotch pour aller au combat.
Grandeur et décadence de la France, même pas d’argent pour s’acheter des pompes…
Autre problème, l’eau. Il faut plus de 10 litres par jour et par homme pour tenir dans ces régions hostiles, dit la mission d’évaluation parlementaire de la situation au Mali. Le ravitaillement avait du mal à suivre à cause du manque d’hélicoptères.
Et ce qui vaut pour l’eau vaut aussi pour le pétrole, car l’armée manque d’avions de transport, et ceux qui restent ont plus de quarante ans, et ils volent encore par miracle, confie un militaire, qui se demande ce qui se serait passé sans les avions belges, allemands et américains.
« L’armée est à sec, financièrement, ajoute un homme des forces spéciales. Nous manquons parfois de pièces détachées pour nos véhicules, et même de munitions »
En panne de munitions, sans eau et sans chaussures pour combattre les islamistes.
http://www.dreuz.info/2013/05/on-na-pas-de-quoi-remplacer-les-chaussures-dechirees-de-nos-soldats-au-mali-c-guilloteau-membre-de-la-commission-de-defense-de-lassemblee-nationale/


Revenir en haut Aller en bas
 
On n’a pas de quoi remplacer les chaussures déchirées de nos soldats au Mali
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion :: "Discussions générales"-
Sauter vers: